Intersection #38 – Shop Now

 

Blog

Planète A cherche Planète B

Alors qu’une nouvelle génération d’explorateurs galatiques se profile, retour sur une (courte) histoire de la science-fiction spatiale. 

La conquête spatiale est actuellement en phase de transition : le béton fissuré, la rouille et la peinture écaillée du cosmodrome de Baïkonour sont toujours là, mais de grands changements s’annoncent. De nouveaux vaisseaux et lanceurs spatiaux sont en cours de développement. Le Space Launch System de la NASA promet de nous emmener sur Mars.

La société SpaceX d’Elon Musk lance des fusées réutilisables et prévoit des vols commerciaux autour de la Lune dans le cadre d’un grand projet : préparer l’humanité à devenir une espèce interplanétaire. L’avenir promet de combler tous ceux qui ont soif d’aventures spatiales. C’est le moment idéal de se pencher sur l’histoire de la navigation spatiale, mais aussi sur son avenir à court et à long terme.

L’ère de la conquête spatiale a officiellement débuté en 1957 quand le satellite Spoutnik, premier corps céleste créé par l’homme, s’est envolé vers les étoiles. Depuis, des milliers de satellites et de sondes ont été envoyés dans l’espace, et certains ont même déjà atteint les confins de notre système solaire, comme Voyager 1 et Voyager 2. Des lanceurs géants tels que la navette spatiale américaine ou Saturn V ont permis de mettre de grosses structures en orbite.

[L’intégralité du sujet est à découvrir dans le numéro 38]

6 mai 2019
Citroen Ami One Concept
6 mai 2019
Flash Gorden