Intersection #38 – Shop Now

 

Blog

Le nouveau Range Rover Evoque

C’est en 2008 qu’on découvre les lignes du concept LRX au salon de Détroit. Trois ans plus tard, le Range Rover Evoque arrive, en trois et cinq portes. À l’époque, le modèle est une alternative audacieuse au Range Rover classique et modifie profondément la signature stylistique de la marque Land Rover.

Un pari plus que relevé, avec un Evoque qui s’est rapidement imposé comme un sérieux concurrent, voire comme le leader sur le marché des SUV premium, au coude à coude avec les modèles proposés par BMW, Audi et Mercedes. La marque a pensé à tout et c’est un véritable plaisir d’avoir en main un véhicule haut de gamme qui conserve son ADN de baroudeur. Même si les acquéreurs n’exploitent apparemment que 10% de son potentiel (surtout en ville), les possibilités restent exceptionnelles. Le Range Rover Evoque dispose d’une capacité de franchissement de gué de 500 millimètres et d’une généreuse garde au sol avant de 215 millimètres. Ses différents systèmes électroniques permettent de contrôler la stabilité, la vitesse en descente et l’adhérence, mais aussi de s’adapter au terrain. Une version hybride rechargeable avec un trois cylindres essence, voilà de quoi distancer  la concurrence. Esthétiquement, les bases du design original qui avaient fait de ce modèle un formidable outil de conquête sont toujours en vigueur aujourd’hui. Évidemment, quelques nouveautés s’ajoutent au design, comme le bandeau noir entre les feux, et surtout les poignées de portes dissimulées dans la carrosserie. Donc non, ce n’est pas un Velar en plus petit.

L’intérieur est plus moderne. Le tout-tactile prend le dessus avec un écran multimédia et un autre dédié aux commandes de climatisation. La grande nouveauté vient du rétroviseur intérieur, qui peut retransmettre les images d’une caméra placée au- dessus de la lunette arrière: c’est bien plus qu’un gadget car la vitre arrière est très petite, mais le rendu est incroyable. Un habitacle plus beau et plus fonctionnel, une sorte d’appel à l’« illumination intérieure », une montée en gamme: c’est le combo parfait.

Pour résumer, ce nouvel Evoque a de quoi convaincre. Il reste fidèle aux valeurs de la marque, mais surtout, il reste un Range Rover.

Par Michael Trajan 

6 mai 2019
L’auto Curateur
7 mai 2019
Love It