Intersection #35 – Shop Now

 

Blog

L’aventure c’est l’aventure

Texte et photographies : Yan-Alexandre Damasiezwicz

« La voiture bleue, revenez derrière moi ! ». L’accent est italien et le ton martial. L’ordre est craché par le talkie-walkie glissé sur la console centrale. Je savais bien qu’il aurait mieux valu l’éteindre. Participer à la Lamborghini Avventura s’apparente pourtant à un rêve : traverser quelques-unes des plus belles routes du monde au volant de la gamme des supersportives Lamborghini (maintenant qu’il y a un SUV au catalogue, la précision a son importance) en petit comité, le tout pour démontrer l’incroyable polyvalence des voitures de la marque.

L’édition 2018 s’est envolée pour la région d’Ålesund, en Norvège direction la fameuse Trollstigen – l’échelle des trolls – spectaculaire route de montagne tout en lacets partant du niveau de la mer (ou plutôt du fjord) pour grimper soudainement de 820 mètres.

Après le rêve il y a la réalité : tout d’abord une limitation à 80 km/h et la promesse de moisir au fond d’une geôle au premier km/h illicite, puis les camping-cars incessants qui veillent à ce que l’on roule bien en deçà de cette limite. Et enfin il y a notre guide italien, glissé dans l’Huracan orange de tête et qui abreuve constamment notre récepteur d’ordres et de consignes, faisant à la fois office de GPS, de caporal et de père fouettard.

Silence dans la radio. J’imagine la consternation de mes pairs – qui ne me suivent pas – et je sens le regard lourd de mon copilote. Les secondes s’égrènent à un rythme pesant. Un crachotement dans le talkie et l’ordre tombe comme un couperet. Fini les bêtises. Mais notre cornac a compris qu’il nous tenait la bride trop serrée. De retour à Ålesund, dans les interminables tunnels sous-marins qui relient les îles entre elles, il laisse notre cohorte colorée (quatre Huracan, dont deux Performante, ainsi que trois Aventador S) libérer les quelques 4 720 CV réunis dans un Big Bang sonore apocalyptique. Les moteurs alternent entre grondements profonds et hurlements déments selon leurs régimes, alors que les échappements lâchent pétarades et explosion, le tout amplifié par les voûtes circulaires des tunnels.

Jamais je n’ai entendu pareil vacarme. J’ai déjà roulé beaucoup plus vite, mais mes oreilles se souviendront longtemps de cette aventure.

Lamborghini Huracan Performante Spyder. À partir de 263 000 €

 

2 novembre 2018
L’artiste qui déforme l’automobile
19 novembre 2018
Bienvenue à bord