Intersection #38 – Shop Now

 

Blog

La vie 3.0

DE LA CONDUITE AUTONOME AUX ASSISTANTS VIRTUELS, L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE NE RELÈVE PLUS DE LA SCIENCE-FICTION ET S’INFILTRE PEU À PEU DANS NOTRE QUOTIDIEN, MAIS QU’IMPLIQUE-T-ELLE POUR NOS VIES FUTURES ? Photographie : Nora Heinisch. Texte : Diana Wehmeier de Plasma Magazine

La transformation de la matière en forme de vie intelligente reste l’un des développements les plus spectaculaires depuis le big-bang il y a 13,8 milliards d’années. L’informatique connaît une révolution express depuis vingt ans. Aujourd’hui, on constate clairement la rapidité avec laquelle les programmes informatiques apprennent et changent notre quotidien. Reconnaissance faciale, logiciels de traduction ou voitures autonomes ne sont que le début des possibilités qui s’offrent à nous. Depuis que les ordinateurs se sont frayé un chemin dans nos vies au milieu du siècle dernier, la digitalisation ne va que grandissant. Bien plus que des calculatrices numériques, ces machines sont aujourd’hui des bases de données élémentaires devenues indispensables à  l’échange d’informations Selon les experts, le développement de l’intelligence artificielle (IA) devrait faire radicalement changer la société au cours du prochain siècle, mais même eux ne savent pas si elle nous propulsera dans une ère de possibilités technologiques inimaginables, comme le croient les utopistes du digital, ou si elle entraînera les plus sombres dystopies. Néanmoins, ils s’accordent tous sur un point : nous devons nous confronter à ce sujet avant la prochaine phase d’évolution, envisager les scénarios possibles et prendre des mesures de précaution. On sait d’ores et déjà que l’intelligence artificielle nous surpassera un jour en termes de logique et de savoir, mais qu’en sera-t-il des qualités purement humaines telles que l’empathie et l’intelligence émotionnelle, ou

«UN JOUR, LES IA NOUS REGARDERONT COMME ON REGARDE LES SQUELETTES FOSSILES DES PLAINES D’AFRIQUE. DES SINGES DEBOUT VIVANT DANS LA POUSSIÈRE, AU LANGAGE ET AUX OUTILS RUDIMENTAIRES. FIN PRÊTS POUR L’EXTINCTION.»Nathan dans Ex machina (2014)

des sentiments comme l’amour, la tristesse et le bonheur ? Pour l’instant, les robots et les machines ne possèdent pas ces qualités. On connaît les visions de cyborgs, d’androïdes et de réplicants humains ultra sophistiqués depuis le film Metropolis de 1927. L’intégralité du sujet dans le numéro 36

3 janvier 2019
La voiture de 2050, c’est quoi ?
3 janvier 2019
Mercedes Classe C