Intersection #38 – Shop Now

 

Blog

C’est du gâteau

« Plus Patagonia que Kawasaki », voilà comment Stefan Ytterborn énonce la vision de Cake, la start-up de motos électriques qu’il a fondée il y a maintenant quatre ans. La production de la Kalk, premier modèle de grande série, vient tout juste de démarrer cette année. Stefan Ytterborn, qui pratique les sports extrêmes depuis toujours (il avait précédemment créé POC, une marque de casques de VTT et de ski), veut inventer l’ultime outil d’exploration des grands espaces sous la forme d’une moto qui procurerait les sensations de glisse et de légèreté d’un VTT. En guise d’étude de marché, il a fait l’acquisition de toutes les motos électriques tout-terrain du moment. Aucune ne l’a satisfait. Il ne les trouve pas assez abouties techniquement, mais aussi trop lourdes et mal finies car elles sont souvent développées par de petits fabricants indépendants à partir de leurs homologues à essence. Avec un cahier des charges au minimalisme typiquement suédois, ingénieurs et designers sont partis d’une page blanche pour dessiner quasiment toutes les pièces de la Kalk (un mot qui signifie «calcaire» en suédois). Stefan Ytterborn envisage un motocross ultra léger (seulement 69 kilos) et compact aux finitions premium. (L’intégralité du sujet est à découvrir dans le numéro 37)

Texte & photographies : @gillesuzan

 

5 février 2019
Le véhicule oublié
5 février 2019
E-volution