Intersection #38 – Shop Now

 

Blog

Cumulonimbus

MERCEDES G63 AMG EDITION. Texte et photographie : Yan-Alexandre Damasiewicz

Violence dans le ciel. Chargé d’électricité, traversé de bourrasques de vents ascensionnels s’étendant sur des kilomètres de haut et pesant plusieurs milliers de tonnes, le cumulonimbus est un monstre au pays des nuages. Violence sur la route. Menaçant comme une tempête tropicale, sombre tel un ciel d’orage, le titanesque Mercedes Classe G63 AMG déboule sur la chaussée avec l’énergie du roi des nuages. Entre le tonnerre des quatre échappements latéraux qui grondent au rythme du V8 de 585 chevaux et les éclairs des phares à LED surpuissants, le monstrueux 4×4 sème la terreur sur l’asphalte. Ce qui ne se voit pas, c’est que le vent a tourné et que la Classe G a été revue de fond en comble. La carrosserie a à peine évolué, reprenant quasiment trait pour trait les lignes née en 1979, légèrement arrondies. En-dessous, sa structure n’est plus en acier mais en aluminium, et le gros 4×4 a perdu 300 kilos dans la manœuvre, tandis qu’à l’intérieur, deux immenses écrans horizontaux ont remplacé l’instrumentation traditionnelle. De quoi faire durer l’ouragan quarante ans de plus ?

3 janvier 2019
Mercedes Classe C
3 janvier 2019
Jusqu’au bout du monde