Intersection #38 – Shop Now

 

Garage

Prairie, quel joli nom pour une auto ! À première vue, ce cube de tôle pourrait symboliser tout ce que les années 80 ont conçu de pire en design automobile : des angles droits, des surfaces plates et des lignes rectilignes, et pourtant, cette apparente simplicité se cache un jalon méconnu du design automobile. En 1982, date de sa présentation, le monospace est une espèce qui n’existe pas encore. Nous sommes un an avant l’apparition du Dodge Caravan (notre Chrysler Voyager), ersatz en réduction du

Photographie : Paul Humbert. Texte : Michael Trajan Rien à ajouter, ce nouveau Mercedes Classe X V6 est un véhicule parfait pour un usage professionnel. Il dispose de l’armada nécessaire pour franchir n’importe quel obstacle et travailler dans les meilleures conditions possibles, mais là ou le SUV s’arrête, le tout-terrain devient votre partenaire idéal et poursuit son chemin sans difficulté pour continuer l’aventure. Avec son positionnement haut de gamme, il occupe le sommet de sa catégorie, tout comme Paul Humbert qui signe cette

Un engin décalé, unique sur le segment des SUV compacts de type premium, et dont l’agilité surpasse largement ce que l’on retrouve d’habitude du côté des SUV traditionnels : bienvenue à bord du nouvel X4. Histoire de partager l’expérience à la sauce Intersection, nous prenons la route vers un lieu difficile d’accès et encore peu connu du grand public, un endroit où la vue fait rêver : la plage du bout du monde à Ajaccio. Par Michael Trajan  Plus d'images dans le numéro 36     

MERCEDES G63 AMG EDITION. Texte et photographie : Yan-Alexandre Damasiewicz Violence dans le ciel. Chargé d’électricité, traversé de bourrasques de vents ascensionnels s’étendant sur des kilomètres de haut et pesant plusieurs milliers de tonnes, le cumulonimbus est un monstre au pays des nuages. Violence sur la route. Menaçant comme une tempête tropicale, sombre tel un ciel d’orage, le titanesque Mercedes Classe G63 AMG déboule sur la chaussée avec l’énergie du roi des nuages. Entre le tonnerre des quatre échappements latéraux qui grondent au rythme du V8 de 585

DANS UN AN, SMART NE PRODUIRA PLUS UNE SEULE VOITURE THERMIQUE ET BASCULERA SUR LE TOUT-ÉLECTRIQUE. QUE REPRÉSENTE PAREILLE RÉVOLUTION POUR UN CONSTRUCTEUR ? POUR LE SAVOIR, NOUS AVONS RENCONTRÉ HERVÉ POQUET, BRAND MANAGER DE SMART FRANCE. Par Yan-Alexandre Damasiewick Intersection : Quand est-ce que la dernière smart à moteur thermique sortira des chaînes ? Hervé Poquet : Fin 2019, la marque arrêtera de produire des véhicules thermiques, et début 2020, elle ne commercialisera plus que des véhicules électriques, hors stocks concessionnaires, bien sûr. Inter : Pourquoi ce

FINIES, LES BRÊLES PÉTARADANTES ! LE DEUX-ROUES SE RÉINVENTE EN PASSANT À L'ÉLECTRIQUE. NOUS AVONS FAIT NOS COURSES DE LÉGUMES BIO AU GUIDON DU SCOOTER ETT RAKER AVEC L'UN DE SE CONCEPTEURS, HADRIEN LE FLANCHEC. Texte et photographie : Yan-Alexandre Damasiewicz Intersection : Comment est né ce projet ? Hadrien Le Flanchec : Je vivais à Shanghai, où la mobilité thermique est fortement découragée par des taxes monstrueuses – une plaque coûte plusieurs dizaines de milliers d’euros. Je voulais faire une moto. Avec un ami, on a commencé à